Un triste anniversaire

Aujourd’hui, nous nous souvenons des 366 hommes, femmes et enfants qui, il y a cinq ans, ont perdu la vie en traversant la Méditerranée au large de l’île de Lampedusa.
La tragédie était inacceptable à l’époque et l’est encore aujourd’hui.
Le plus inacceptable est que nous ne fassions pas plus pour empêcher de nouvelles victimes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.