Article sur France 3

https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/pilotes-volontaires-deux-aviateurs-veulent-secourir-migrants-naufrages-mediterranee-1456907.html

“Pilotes volontaires” : deux aviateurs veulent secourir les migrants naufragés en Méditerranée

 

Deux pilotes de la région, José Benavente et Benoît Micolon, vont lancer une collecte de fonds pour pouvoir survoler la Méditerranée à la recherche d’embarcations de migrants.

 

Un petit avion, le “Colibri”, pour survoler la mer Méditerranée à la recherche d’embarcations de migrants en danger. C’est le beau projet de deux aviateurs de la région qui n’est pas loin de se concrétiser avec l’appui d’une collecte de fonds.

José Benavente est né à Lyon et a grandi à Vénissieux. Benoît Micolon, lui, est installé à Chamonix. Tous les deux travaillent dans le milieu de l’aviation. Et tous les deux sont sensibles depuis longtemps au sort des migrants victimes de naufrages en mer.

Je me suis dit qu’il fallait qu’on essaie de faire quelque chose

L’idée m’a traversé l’esprit il y a pas mal de temps” confie José Benavente, “il y a une quinzaine d’années“, lorsqu’il était à Conakry, en Guinée. “On parlait déjà de traversées entre le Sénégal et les Îles Canaries” et de naufrages mortels dans l’océan Atlantique.

Puis éclate la guerre en Libye, en Syrie, au Soudan, et les traversées se font de plus en plus nombreuses en Méditerranée. Les catastrophes aussi. “Je me suis dit qu’il fallait qu’on essaie de faire quelque chose” se souvient-il.

 

Un “besoin essentiel” pour les ONG

En janvier, José Bonavente prend contact avec des ONG connues pour porter secours aux migrants échoués en Méditerranée.Je n’avais rien, seulement une adresse email et je suis tout de suite tombé sur la bonne personne.”

Leur point faible était clairement identifié, c’était l’observation aérienne

Il s’avère que l’aide qu’il propose comble la principale faiblesse des organisations comme SOS Méditerranée et son Aquarius. “Depuis deux ans, ils avaient réussi à mettre en place un dispositif, mais leur point faible était clairement identifié, c’était l’observation aérienne.” Jointes à leur tour, deux ONG espagnoles leur confirment qu’il s’agit d’un “besoin essentiel “.

Le natif de Lyon contacte alors Benoît Micolon, son ami de longue date, pilote de ligne installé en Haute-Savoie. Ensemble et de façon personnelle, en-dehors de leurs professions respectives, les deux hommes fondent “Pilotes volontaires” et vont lancer une cagnotte en ligne : 300 000 euros afin d’assurer leur mission sur le long terme.

L’avion déjà acheté

Pour l’heure, leurs fonds propres ont permis d’acheter un modèle MCR-4S qu’ils ont rebaptisé “Colibri” en hommage au mouvement de Pierre Rabhi et pourraient déjà assurer une dizaine de vols, mais pas plus. C’est la raison pour laquelle leur association lance un appel aux dons qui se limite pour l’instant à son site internet.

 

Ils envisagent de s’installer à Malte,pour un mélange de raisons techniques et logistiques” puisque l’île a une position centrale, à une heure de la bande de 150 km de long sur 50 km où ils comptent patrouiller, au large de Tripoli.

Les deux pilotes avaient d’abord pensé s’installer sur l’île italienne de Lampedusa. “On aurait gagné 10 minutes de vol, mais il y avait un risque de vents de travers forts au retour.” Ils ont préféré jouer la carte de la sûreté.

Un premier vol à la mi-juin ?

L’équipe continue à s’agrandir et pour l’heure, leur Colibri subit quelques modifications “pour pouvoir voler plus longtemps sans escale” et disposer d’un parachute en cas d’urgence. Le premier vol est prévu au début du mois de mai. “La météo va devenir plus favorable, ils vont lancer beaucoup de bateaux depuis la Libye.” Pas question de rater le coche, des vies humaines sont en jeu.

 

7 Comments on “Article sur France 3

  1. Bonjour,

    Bravo et merci pour cette initiative. C’est réconfortant à voir à l’heure où d’autres font le choix exactement inverse sans aucune considération pour toutes ces femmes, tous ces enfants, tous ces hommes, qui n’ont pas notre chance insolente de vivre dans un pays riche et en paix.

    Marianne

  2. a good initiative
    I do not have great economic availability, but if needed I can make myself available to collaborate even if you need to fly to spot boats
    in Italy we taxpayers can donate 5×1000 to associations
    I would like to give it to you, send me the data / tax codes of the association

  3. Bravo pour cette initiative qui, en plus de sauver des vies humaines, permet de sensibiliser le grand public à cette catastrophe humanitaire souvent ignorée. Je vais, avec vous “faire ma part” par une modeste contribution financière mais je pourrais aussi, en cas de besoin, mettre à votre disposition mes compétences de psychologue/psychothérapeute (écoute et de soutien psychologique des intervenants) ou vous accompagner dans le recrutement des bénévoles et/ou salariés comme je le fais déjà avec Médecins du Monde auprès du service de parrainage d’enfants hospitalisés.

    • Bonjour,
      Merci pour votre
      Je vous répond en message privé.
      Cordialement
      Benoit

  4. merci de ce vous faites .On a besoin de vous pour agir directement sur ce qui se passe .Je peux vous donner un don régulièrement pour soutenir votre action à vous tous .Ce drame me touche et sa non prise en compte par la politique française en particulier m’indigne et nous déshumanise.

    • Merci pour votre message et vos encouragements. Vous pouvez en effet faire un don mensuel, qui est la meilleure façon de nous aider.
      On vous remercie par avance.
      Cordialement,
      Benoit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.